Une réelle plus-value ou un simple outil de luxe ?


Avant toute chose, parlons de l’histoire des robots dans le domaine de la santé. C’est à partir de 1985 que les robots font officiellement leur apparition lors des opérations. Un des pionniers est le Puma 260 de la société Américaine Unimation.

Le Scara, fruit d’une collaboration entre IBM et l’Université de Californie suivra. Le Robodoc , apparu en 1992, en est une brillante déclinaison. En 1997, le robot Zeus est apparu, de la société Computer Motion, rachetée par Intuitive Surgical® en 2003.

C’est avec l’apparition de la chirurgie mini-invasive que le robot Da Vinci fait son apparition à partir de la fin des années 90. Le nom « Da Vinci » rend hommage à Léonard de Vinci qui est un homme de la Renaissance du XV siècle. Celui-ci est largement connu pour avoir fait progresser l’étude de l’anatomie humaine. Il était également intéressé par la mécanique et l’automatisation, ce qui a conduit à la réalisation du premier robot connu, » Leonardo’s Robot », qui a proclament été construit vers l’an 1945.



Qu’est ce que le Robot Davinci apporte de plus qu’une chirurgie classique ?


Avant d’introduire le robot Davinci parlons de la chirurgie mini-invasive.Auparavant on réalisait une grande incision sur le patient afin d’opérer les organes qui ont besoin d’être traité. Aujourd’hui, nous parlons d’opération mini-invasive : cela consiste à réaliser des petits trous afin de faire passer les membres du robot. Cela a deux avantages, ça permet une récupération du patient plus rapide et moins de douleurs vu qu’il ne touche pas aux muscules.

Le monde de la santé nécessite une extrême précision, le robot Da Vinci permet de répondre à celle-ci. Davinci est un puissant outil chirurgical qui possédé plusieurs technologies qui apportent plusieurs avantages aux chirurgiens ainsi qu’aux patients.

Le robot est composé en deux parties l’une qui le dirige et l’autre partie qui est placée au-dessus du patient qui est lui-même composé de 4 bras avec des poulies. Un bras tient une caméra endoscopique, les autres tiennent des instruments chirurgicaux tels qu'un bistouri, ou plus précisément un électro bistouri qui découpe les tissus à l'aide d'un courant électrique.

On garde tous les avantages de la chirurgie ouverte tout en utilisant le robot grâce à la 3D qui donne l’effet de profondeur lors de l’opération ainsi qu’une visibilité accrue grâce au zoom x10. Le robot nous permet de réaliser des déplacements du poignet qui n’étaient pas envisageables auparavant. Le logiciel intuitif permet de supprimer tous les mouvements parasites pendant l’opération.

De plus, le robot permet de réaliser des opérations de longue durée sans fatiguer le chirurgien puisqu’il est assis devant la console des commandes.

Enfin, il manque la sensation tactile qu’avait avant le chirurgien vu que maintenant, il utilise les manettes du robot. Le robot ne se prête pas lors du traitement de grands organes car cela nécessite une grande incision.



Peut-on vraiment parler d’intelligence artificielle pour le robot DaVinci ?


Electro-bistouri

Vision 3D

Zoom x10

Logiciel Intuitive



Un électro-bistouri qui découpe le tissu avec un courant électrique, une vision 3D qui donne un effet de profondeur à la chirurgie, des lunettes qui permettent un zoom x10 pour une meilleure vision afin d’être le plus précis possible ainsi qu’un logiciel qui permet de supprimer tout mouvement parasites du chirurgien comme par exemple les petits tremblements du chirurgien.

L’intelligence artificielle peut se définir comme « l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence », selon le Larousse. Soit des ordinateurs ou des programmes capables de performances habituellement associées à l’intelligence humaine, et amplifiées par la technologie.

On ne peut pas parler d’intelligence artificiel pour le robot Davinci, Pour nous, ce sont des technologies innovantes qui apportent un meilleur contrôle, une grande flexibilité et un meilleur contrôle pour le chirurgien. Il n’y a rien d’automne ni d’intelligent, le robot exécute des commandes comme une simple machine.



Formation à l’utilisation

Tout d'abord, il faut savoir que c’est la société Intuitive qui s’occupe de la formation des chirurgiens et des infirmières. Voici deux vidéos explicatives avec d'une part le Docteur Erwin Vanderveken et de l'autre l'infirmière Chloé Gobin.

La formation des chirurgiens se fait en trois étapes, la première consiste à suivre une formation en ligne. La deuxième partie se situe dans un laboratoire où les chirurgiens pratiquent sur des cadavres ou des animaux. La troisième partie c’est l’assistance d’un chirurgien externe durant les premières interventions chirurgicales pour sécuriser.

Coté infirmière, la formation se déroule en deux parties. Premièrement, il y a la formation théorique qui se fait également en ligne avec des tests à chaque fin de module. Cette formation consiste à apprendre l’articulation du robot, comment l’installer et la mise en place de celui-ci. A la fin de cette formation les infirmiers se verront attribuer un certificat de réussite. Ensuite il y a le côté pratique, une personne de la firme se déplace pour venir former pour le fonctionnement, la connexions, l’installation, etc.


Si un problème survient, c’est à l’infirmière de résoudre les problèmes qui peuvent nuire à l’opération, le chirurgien n’intervient pas dans ce cas-là.

Le robot est constamment connecté à internet, en cas de problème mineur, ils peuvent le résoudre en ligne dans le cas contraire un spécialiste de la firme est directement envoyé sur place.

Malgré toutes ces formations, est ce que le robot est protégé d'une attaque cybernétique ? Les infirmières qui s'occupent du robot sont-elles préparées à ce genre de menaces ?

D'après nos recherches, Intuitive ne communique aucune informations à ce sujet. Or, une attaque cybernétique est apparue dans un hôpital en Belgique, donc nous ne pouvons écarter cette idée. Cela nous laisse penser que l’infirmière n’a pas les compétences de gérer ce genre d’incidents. Le risque zéro n’existe pas.



Déroulement d’une opération

Dans cette vidéo, le Professeur Henri Steyart chef du département de Chirurgie pédiatrique à l'HUDERF nous expliques le déroulement d’une opération avec le robot Da Vinci.

Tout se déroule comme une opération classique : donc l’équipe d’anesthésiste installe le malade, une fois installer les chirurgiens se stérilisent, installe le champ opératoire vient alors le robot, les infirmières vont l’installer, ses bras seront recouverts de sac stérile. Ensuite ls vont procéder comme une opération miniinvasive classique c’est-à-dire faire des petits trous, faire rentrer des trocarts et fixer les bras du robot sur chaque trocart. Le chirurgien qui va opérer le malade quitte le malade et va s’installer dans la console et commence l’opération mais il y a toujours un chirurgien ou un assistant qui est stérile qui va rester près du malade on ne sait jamais s’il y a un problème avec les bras du robot ou rentrer un instrument supplémentaire par un autre trocart pour aider le chirurgien qui est dans la console.


Même s’il y a plusieurs similitudes avec une opérations classique, est-ce que l’aspect humain est toujours présent ?

Concernant les opérations où le patient est conscient, il y a une perte de communication entre chirurgien et patient mais il y a quand même un chirurgien assistant et/ou un(e) infirmier(e) autour de lui pour le rassurer.



Les controverses autour de DaVinci

Les enjeux socio-économiques du Robot Da Vinci se situe dans le coût de celui-ci, en effet le Robot Da Vinci coute près de à 2 000 000€ et les consommables sont à 300 000€ l’année, en sachant que le Robot Da vinci n’a pas de concurrence directe, le prix ne diminue donc pas. L’entretien du Robot coute cher et les pinces du Robot doivent être continuellement changées et stérilisées.

Il s’agit pour la France et la Belgique d’un Robot présent que dans les CHU, bien que les hôpitaux privés pourraient en avoir besoin, mais il leur couterait beaucoup trop cher. Il s’agit d’une dite « chirurgie de luxe », elle n’est pas indispensable car dans le cas où celui-ci tombe en panne, les chirurgiens repassent en chirurgie classique.

Côté patient, il faut savoir que dû à l’énorme cout du robot, les opérations coutent entre 900 et 1500€ de plus qu’une chirurgie classique.

Mais est ce que ça ne risque pas de créer une chirurgie à deux vitesses ?

Concernant l’hôpital HUDERF, nous avons la certitude que celui-ci ne facture pas le supplément des opérations robotiques. D’après le docteur Vanderveken, le robot est un moyen de promotion pour l’hôpital.

Mais qu’en est-il des autres hôpitaux universitaires en France et en Belgique ?



Ecosystème

Le robot Da Vinci se situe dans le domaine de la santé dans les hôpitaux universitaires due au coût de l’achat et de la maintenance. L’achat du robot se fait par l’hôpital qui désire acquérir cette technologie.

La société Intuitive s’occupe de la maintenance du robot au tant sur plan logiciel que sur le plan hardwares afin d’acquérir la meilleure expérience. La formation des chirurgiens et du personnel réalisée par Intuitive est d'une importance capitale pour la prestation de soins chirurgicaux de qualité.

Et c’est pour cela que la société s’occupe de garder un œil sur tout le processus du robot du départ de l’entreprise à l’arrivé du robot dans la salle d’opération ainsi que de régler n’importe quel souci lors d’une opération. Chaque icone correspond à un domaine prédéfini qui est ciblé par la société afin de démontrer leur importance en rapport avec le sujet.

My Services

Responsive Design

Web Design

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

Photography

Photography

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

Creativity

Management

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

Advetising

Advetising

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

Clients

image
image
image
image
image
image

Testimonials

Pricing

Plan 1
$64 per month
Lorem ipsum dolor
Pellentesque scelerisque
Morbi eu sagittis
Plan 2
$128 per month
Lorem ipsum dolor
Pellentesque scelerisque
Morbi eu sagittis
Donec non diam
Plan 3
$256 per month
Lorem ipsum dolor
Pellentesque scelerisque
Morbi eu sagittis
Donec non diam
Aenean nec libero

Articles (Cliquer sur les liens en bleu pour afficher le contenu)

Sarah Kallah : Articles

Wacil Tabane : Articles

Mohamed Abatoya : Articles

Iheb Hassen : Articles



Liens (Cliquer sur les liens en bleu pour afficher le contenu)

Wikipedia

Intuitive / Le site de son fabricant.

Chu-Brugman / Auteur : Aude Dion, Osiris News (n° 41, décembre 2015-février 2016)



Autres sources

La plupart de nos informations proviennent de nos interviews, elles ont été très enrichissantes pour notre dossier.

Un grand merci au Professeur Steyart, au Docteur Vanderveken, à l'infirmière Gobin et au Docteur Ranguin



Fake news (Cliquer sur les liens en bleu pour afficher le contenu)